Comment chouchouter sa patientèle

médecin de famille

La relation entre patient et médecin est déterminante pour la carrière d’un praticien. Petit tour d’horizon sur les éléments clés qui permettent de reconnaître les règles du « jeu ».

 

Le droit à l’information

La première des choses est de savoir que le patient a droit à l’information dans un langage qu’il parvient à comprendre. Aussi le praticien ne doit pas hésiter à lui expliquer tout ce qui se rapporte à son état et puis il est censé répondre à ses questions.

Fréquemment actualisée, l’information fournie concerne le diagnostic, les possibilités de traitement, les alternatives existantes, les avantages et inconvénients du traitement, ses risques éventuels ainsi que le coût économique. De nos jours la nouvelle génération de médecin se base sur une technologie de pointe pour faciliter la prise d’informations sur le cabinet médical et ce via une page internet.

 

L’empathie du médecin

L’empathie est le maitre mot de la relation médecin patient. Le sens commun, du terme signifie une attitude générale et plutôt constante du médecin, caractérisée par une plus grande attention au malade, l’accent davantage mis sur le dévouement, le désir d’assumer des responsabilités, une certaine chaleur dans la relation, et une attitude d’écoute et de disponibilité. La relation interpersonnelle entre le médecin et son patient doit par ailleurs être intersubjective, c’est-à-dire comme une expérience qui se co-construit lorsque deux ou plusieurs personnes se rencontrent. L’empathie du médecin aide le patient à gérer des émotions parfois intenses et le rend disponible pour entreprendre une démarche thérapeutique. Toutefois, être toujours à l’écoute et satisfaire les attentes des tous ses visiteurs n’est pas une mince affaire. Le médecin aura certainement besoin d’une personne qui s’occupe de l’accueil de ses patients et peuvent le seconder. En plus la relation doit surtout se baser sur une confiance mutuelle.

 

L’accueil téléphonique et physique

Dans le cabinet le patient doit bénéficier d’un accueil physique de qualité. La secrétaire médicale est censée apaiser sa peur ou sa colère, demeurer à son écoute sans hésiter de répondre à ses questions. Au téléphone, le service d’une télésecrétaire médicale motivera le patient pour suivre ses soins chez le médecin qui lui offre la meilleure prestation. De cette manière, il sera reçu avec dynamisme, joie, accessibilité, efficacité ou à l’inverse avec absence de réactivité, aigreur et antipathie. Le sentiment généré lors de la première prise de contact fonde la relation patient/médecin. L’accueil téléphonique médical doit être digne de vous et doit renseigner sur votre gout. En effet, il s’agit d’un outil de communication dans la mesure où il donne une certaine image de votre cabinet médical. Décidément, cette image peut être positive ou négative.

Pour en savoir plus sur la relation entre patient/médecin et l’intérêt du métier du télésecrétariat cliquez ici

 

Calleo